4e formation des membres engagés ADN: leader ayant une vision et un défi!

Comme tous les deuxième samedis du mois, les membres engagés du parti ADN se sont donnés rendez-vous au siège du Parti à Ankorondrano pour la formation des membres qui a pour thème : « Leader ayant une vision et un défi ». Une formation dispensée par le Professeur Ratsimbazafy Jonah de la Faculté des Sciences et Médecine à l’Université d’ Ankatso.
Une centaine des membres est venue assister à la conférence.

formation parti ADN

formation parti ADN

Le Professeur a soulevé tous les sujets qui peuvent avoir une quelconque relation avec le « leadership » en général.
En tant que spécialiste en Primate, il a également étalé au grand jour les problèmes liés à ces espèces endémiques à Madagascar. Les autorités, par manque de compétence en matière de gestion, ne sont pas capables de protéger nos espèces endémiques. Ils ne sont pas à la hauteur d’exploiter pour le bien de tous, les ressources de Madagascar. Les dirigeants qui se sont succédés ne savent même pas l’importance de ces ressources et les biens qu’ils peuvent apporter au pays. Portant, rappelle-t-il, la superficie de Madagascar n’est qu’à 2% de celle de l’Afrique et 3,2% de l’Asie Tropique.
Madagascar tient la 2ème place parmi les pays en « mégadiversité » pour les Primates, après le Brésil. Ou sommes-nous à présent ? s’interroge t-il.
A part les primates, il a aussi soulevé que 92% d’espèce de tortues à Madagascar sont endémiques.

Formation du parti ADN

Formation du parti ADN

Après avoir exposé ce contexte, le professeur Ratsimbazafy Jonah a proposé des solutions. Car ceci n’est pas une fatalité. Ensemble, nous pouvons lutter contre l’exploitation illégale de nos richesses. Et surtout, avec la méthode qu’applique le Parti ADN en éduquant ses membres, nous pouvons espérer un changement.
Il avance comme solution la prise de responsabilité de la population locale (Vondron’olona ifotony). Seule la population locale est le maître de son destin. Elle doit être solidaire face à toutes les actions qui peuvent nuire à sa communauté. L’Union fait la force !

Pr Ratsimbazafy Jonah

Pr Ratsimbazafy Jonah

Et comme nous parlons de leader, la population locale doit se prendre en main mais également se soucier du bien-être de sa région, de sa commune et de son quartier (Fokontany). Elle doit avoir une vision commune qui reflète le développement et l’envie de se surpasser. Et surtout, ne jamais abandonner !
Lors de la séance, le Professeur n’a de cesse martelé que nous sommes des acteurs principaux mais pas des simples spectateurs !
Vu la situation actuelle au pays, la formation a aidé les membres engagés de l’ADN à comprendre l’importance du « leadership ».

ADN parti

ADN parti

« De part ce que nous avons vu tout à l’heure, je peux dire que le pays se trouve dans cet état car les dirigeants n’ont pas eu de vision ni de défi. Ils sont tous venus au pouvoir par hasard sans programme clair. Par ailleurs, ils n’ont même pas su l’importance du « leadership » a souligné Rado, membre engagé ADN.

L’échange a également permis aux membres d’acquérir de nouvelles expériences :
« Auparavant, je ne savais pas distinguer le leader du manager, mais avec toutes les explications très enrichissantes du Professeur, je sais maintenant la différence » a affirmé Nirina, membre engagé du Parti ADN.
Constatons que cette démarche de l’ADN a pour but d’éduquer ses membres pour qu’ils puissent à leur tour partager leurs expériences aux autres.
Cette séance de formation est la quatrième séance dispensée par le parti ADN. Rappelons que la dernière séance s’est axée sur les dessous de la pauvreté avec Mme Elyane Rahonintsoa, géographe de formation.
Nous vous donnons rendez-vous alors pour la prochaine formation qui va se tenir le 13 Août 2016 au siège du Parti ADN à Ankorondrano. Notons également la tenue des séances d’informations pour tous ceux qui veulent connaître le Parti ADN, sa vision, son ideologie, sa philosophie et ses valeurs, qui ont lieu tous les samedis à 09h30, toujours au siège du parti.

 

ADN, parti libéral démocrate Malagasy