Un an avant les élections – Le parti ADN est en marche 

Une séance de travail s’est tenue hier, entre le bureau politique du parti ADN et le secrétaire général de l’International Liberal. Il a été question de la stratégie électorale de la formation politique.

Prêt au combat. À un peu plus d’un an des élections de fin de mandat des élus, à l’issue des votes de 2013, le parti Antoka sy dinan’ny Nosy – Arche de la nation (ADN), est en ordre de bataille afin d’être fin prêt pour les prochaines échéances électorales.
La visite d’Emil Kirjas, secrétaire général de l’Inter­national Liberal à Mada­gascar, est justement l’occa­sion pour la formation libérale malgache de peaufiner la tactique à mettre en place, afin d’arriver en pole position à l’issue des scrutins. Une réunion stratégique entre le bureau politique du parti ADN et son hôte macédonien s’est tenue durant tout l’après-midi, jusqu’en début de soirée, hier, au siège du parti à Ankorondrano.
Comme l’a expliqué le secrétaire général de la fédé­ration mondiale des entités politiques libérales, « la réunion d’aujourd’hui, est une réflexion stratégique pour la campagne électorale au niveau politique et programmatique, pour préparer le parti, non seulement pour la campagne, mais aussi pour la gouvernance ». L’objectif de tout parti politique est aussi de conquérir le pouvoir. Et comme il a été affirmé durant la réunion d’hier, l’Arche de la Nation est prête pour le combat électoral.
À l’issue de la séance de travail, le secrétaire général de l’International Libéral n’a pas tari d’optimisme quant aux chances du parti ADN à conquérir le pouvoir. « Il y a un sentiment que l’espoir et la confiance sont déjà là », a-t-il souligné. Durant les échanges, l’invité du parti libéral malgache a, en effet, martelé que « une bonne idée sans conviction, ne peut pas gagner des élections ».
Des idées et de la conviction pour les défendre et convaincre ses concitoyens d’y adhérer, le bureau politique de l’Arche de la nation n’en manque pas, et l’a affirmé à son hôte hier, comme le Fédéralisme « Sahaza ».

Pour l’avenir du pays
Arrivé à Madagascar dans la soirée de jeudi, le secrétaire général de la fédération internationale des libéraux est à Madagascar, pour débattre et échanger avec « ses amis et collègues de l’ADN », pour voir ce que l’International libéral peut leur apporter sur le plan politique et afin d’améliorer la vie des citoyens malgaches.
Une visite qui vise aussi à capitaliser les opportunités ouvertes par l’appartenance du parti ADN à la fédération mondiale des libéraux. Ne lésinant pas sur l’enthousiasme, Emil Kirjas a réaffirmé le fait que l’Inter­national Liberal sera derrière le parti ADN, notam­ment lors des joutes électorales. Durant la réunion stratégique d’hier, les expériences acquises par l’International Liberal, dans des processus électoraux dans d’autres pays, ont été soulevées afin d’éviter toute fausse note dans le combat qu’il engagera pour sortir vainqueur de la bataille électorale.
De la présence sur terrain, l’intensification des actions déjà engagées, jusqu’à la question du financement d’une campagne élec­torale, ou encore la posture du parti vis-à-vis de ses concurrents dans l’arène politique, toutes les questions afin que l’Arche de la Nation soit fin prête le moment venu ont été soulevés et débattus hier. « Ce que nous faisons ici, ce n’est pas juste pour quelques mois, mais aussi pour l’avenir du pays », a du reste soutenu l’ancien ministre macédonien.
La réunion stratégique entre le bureau politique du parti ADN et le secrétaire général de l’International Liberal a aussi été une manière de se préparer à la gouvernance après les élections. « Il faut que la population sache que le parti est prêt à gouverner », a souligné Emil Kirjas. Là encore, il a été dit que « le gouvernement libéral pourra compter sur le soutien de ses amis libéraux dans le monde pour réussir ». L’Arche est en marche.

Garry Fabrice Ranaivoson

 

ADN, parti libéral démocrate Malagasy