Formation – De jeunes politiciens affûtés

Des jeunes issus de différents partis ont reçu leur attestation. Ils sont désormais prêts à affronter les réalités de la vie politique du pays.

Trente trois participants. C’est le nombre des jeunes qui forment  la troisième promotion de l’Académie des partis politiques (ADP), dont la sortie  a eu lieu hier, à l’Hôtel Colbert. Issus de différents partis politiques, ils ont obtenu leur attestation après six mois de formation. Avec leur attestation, ils ont reçu un exemplaire de la Consti­tution et un livre comportant les différents volets de la formation qu’ils ont reçue.
Plusieurs partis politiques ont été représentés par les trente trois participants de l’ADP. Entre au­tres, Malagasy Miara Miainga (MMM), Freedom, Arema, Tiako i Madagasikara (TIM), Hery Vaovao hoan’i Mada­gasikara (HVM) ou encore Mapar.
Jimmy Ranitratsilo, membre du parti ADN (Arche de la Nation – Antoka sy Dinan’ny Nosy) a participé à cette formation et a honorablement représenté son parti. Selon lui, il faut appliquer ce qui leur a été inculqué. « Tout ce que l’on nous a enseigné ici ne doit pas rester une simple théorie », affirme-t-il, avant de soutenir que « des résultats concrets prouveront toutes les connaissances que l’on nous a enseignés ».
Par rapport à la situation politique actuelle du pays, Jimmy Ranitratsilo invite les jeunes à avoir le sens de la responsabilité.
« J’incite tous les jeunes de Madagascar à prendre des responsabilités par rapport à la situation actuelle qui prévaut dans le pays. Nous savons que la Nation est dans une position plus qu’inconfortable et nous sommes l’avenir du pays », martèle-t-il.

Bénéfique en tous points

 

Citoyens, allons défendre la Nation